Loading...

Racing news

Champion Italien des rallyes historiques 2015

Champion Italien des rallyes historiques 2015


Fantastique weekend pour la Stratos Zenith El Primero et pour Erik Comas qui, avec cette seconde place au rallye Alpi Orientali devient Champion Italien 2015 des rallyes historiques et vainqueur absolu du trophée Rallye 70´.


Ne pouvant totaliser des points que six fois sur les dix rallyes du championnat, Erik avait choisi de ne participer qu’à six épreuves, clôturant la saison le week-end dernier à Udine.

Cinq podiums dont une victoire et ce malgré la casse mécanique à Biella, permettent au Français de totaliser 95 points et de s’adjuger le titre de champion Italien des rallyes historiques à une manche de la fin, ne pouvant plus être rejoint.


« Objectif remplit à 100%. Je voulais évidemment remporter le championnat et aussi une victoire, mais la course sous une chaleur torride fut très difficile car jouer avec les trois 037 et la Porsche groupe B est très ambitieux. Le podium était nécessaire pour clôturer le championnat ce weekend et, une fois que le champion en titre Nicholas Montini, quatrième derrière moi, s’étant retiré à trois spéciales de la fin, j’ai économisé ma voiture pour assurer cette troisième place devenue seconde avec la sortie de route de Marco Bianchini sur 037 dans l’ultime épreuve spéciale.


Avec la présence des voitures modernes qui disputaient également le championnat Européen, le deuxième passage ressemblait parfois à un rallye terre. En effet avec 4 roues motrices ils coupent généreusement les virages et nous sommes dans l’obligation de faire de même. Nous avons aussi eu une belle frayeur dans un droite sale mais j’ai pu garder la voiture sur la route.


Je dois remercier Zenith pour ce formidable partenariat qui se développera l’an prochain en championnat d’Europe FIA des rallyes historiques. Un grand merci à mes copilotes qui ont formés le Zenith El Primero Stratos Team : à Fabrizia Pons qui m’a permis de gérer au mieux cette ultime étape, à Marco Sormano, à Edoardo Paganelli, à Stefano Angelino et à mon ami Jano Vesperini qui ont partagés ces cinq précieux podiums avec moi. Enfin un immense merci à Key Sport qui a rendu fiable et revitalisé ma Stratos pour la seconde moitié du championnat » à déclaré Erik radieux à l’arrivée.