Loading...

Racing news

La boîte lâche Comas dans l'ultime ES

La boîte lâche Comas dans l'ultime ES


Le rallye d'Ypres est bien connu pour être un des rallyes les plus difficile comme l'a encore montré l'épreuve moderne de cette année avec la sortie de route de Thierry Neuville alors en tête.

Participant pour la première fois Zenith El Primero Stratos Team, Erik Comas et Yannick Roche, ont abordé la première étape avec précaution clôturant le vendredi soir après quatre épreuves spéciales à la quatrième place au général. Steve Perez au volant de la Stratos Amigos terminait cette première journée dixième.

Après avoir pris la mesure des routes rapides et très étroites et après avoir modifié les réglages châssis, Erik Comas passait troisième au terme deux premières des trois boucles du samedi. Une position miraculeuse derrière une Subaru Legacy et une BMW M3 bien plus modernes. Un classement provisoire inespéré sur les routes rendues très sales par le rallye moderne passant deux heures avant avec de nombreuses quatre roues motrices coupant très à l'intérieur les virages ramenant ainsi beaucoup de terre et gravier sur les routes.

Erik Comas et Yannick Roche abordaient donc la dernière épreuve spéciale avec 1'10 d'avance sur son rival au championnat le Finlandais Silvasti et 1'20 sur Da Zanche. Mais coup de théâtre après un kilomètre la boite restait bloquée en seconde faisant d'un coup perdre plus de trois minutes à la Stratos Zenith. Simultanément Da Zanche partait à la faute mettant la Porsche RSR en contre-bas et le temps que les spectateurs l'aide à sortir, deux minutes se sont écoulées. Au final SIlvasti (Porsche) termine premier de la catégorie 2 (1971-1976)  le brillant Steve Perez second et Comas troisième pour seulement sept secondes devant Da Zanche.

Grace à cette troisième position malheureuse, Zenith El Primero Stratos Team conserve la tête du championnat avec 17 points d'avance sur Da Zanche et 27 sur Silvasti.



Lancia Stratos pendant la course
Lancia Stratos au milieu du vert